Musicien, conférencier et concertiste, James Serre s’est spécialisé dans les musiques savantes et spirituelles d’Asie mineure qu’il a étudié pendant plus de vingt ans dans différents pays.

Il vit aujourd’hui à Paris où il enseigne le ney, instrument porteur d’une forte signification symbolique dans la musique soufie Mevlevi, ainsi que le bendir et la science des rythmes ottomans. Il donne également régulièrement des conférences et anime des ateliers pour faire rayonner et découvrir la richesse de la musique savante ottomane.

James Serre dirige également l’Ensemble Lalé, qu’il crée en 2017, et avec lequel il donne à entendre les trésors mélodiques qui ont fait vibrer, pendant des siècles, les palais des Sultans ottomans.